Archive pour avril, 2010

Putain, 20 ans !

Tout est dans le titre : aujourd’hui est – entre autres – mon anniversaire. Mais pas que : le 26 avril a connu bien d’autres désastreux événements : bombardement de Guernica (1937), crash d’une sonde sur la lune (1962), accident nucléaire de Tchernobyl (1986), tremblement de terre en Chine (1990)… Il a vu naître Rudolph Hess, Jet Li et Sébastien Folin (qu’on ne cherche surtout pas à me faire faire un lien entre ces trois personnes), et mourir Daniel Defoe et Diane De Poitiers (oui, je remonte loin, mas y’a personne d’autre de connu qui soit mort un 26 avril… Trois catastrophes mortelles au moins, et pas une célébrité parmi les victimes : ils auraient pu faire un effort !)

Qu’ai je fait pendant ces vingt ans ? Pas grand chose : d’aucuns diront que j’ai pollué leur atmosphère, d’autre que je l’ai agrémenté… Pour ne pas faire de jaloux, je les remercie tous, surtout les premiers : ils me prouvent qu’il y a plus salaud que moi (les seconds me prouvent qu’il y a également moins salaud que moi, ce pour quoi je ne vais quand même pas trop les remercier). Je ne sombrerai pas dans des questions existantielles, non pas par pitié pour vous, mais parce que j’ai cours demain et qu’il faut quand même pas déconner, faudrait que je dorme un peu, enfin quoi.

Vu que, comme dit plus haut, je n’ai rien fait de notable ces vingt années, je vais me concentrer sur ce que je n’ai pas fait : dissoudre l’URSS, libérer Nelson Mandela, tenter de capturer Saddam Hussein (épisode 1),  élire Chirac (épisode 1), signer le protocole de Kyoto, tenter un atterrissage d’urgence à New York en septembre, attaquer l’Afghanistan, réélire Chirac, tenter de capturer Saddam Hussein (épisode 2) et réussir, voter Sarkozy (ouf) et plein d’autre choses…

Là où je prends un coup de vieux, c’est quand je repense à mon enfance : on était tout fier d’avoir le minitel, un « téléphone sans fil », un lecteur CD dans sa voiture, un walkman et un tamagochi… Dire que tout ça c’était l’avenir… Gageons que dans vingt ans, nos bonnes vieille Livebox, nos Iphones et nos télés HD seront reléguées au rang d’Antiquités… et moi avec ! En théorie, je devrais remercier ici tout un tas de gens, famille amis… Mais comme c’est un coup à perdre l’amitié de ceux qu’on aura oublié, on va dire que dans la mesure où vous êtes là et que vous vous êtes enfilés quatre paragraphes de conneries, je vous remercie tous. Amen.

 

Question subsidiaire : quelqu’un peut-il m’expliquer comment on a pu arriver sur mon blog en tapant la requête subsidiaire sur Google Images : « Michèle, de Gérard Lenorman » (authentique !)

Question tout aussi subsidiaire voir plus : quelqu’un peut-il m’expliquer comment il est humainement possible de taper « Michèle, de Gérard Lenorman » sur Google Images. Remarquez, il n’est pas non plus fou à lier : sur Google Images, y’a pas le son.

Dans le panier de crabes des PàS

Il est inutile de le nier, Wikipédia a également des problèmes. L’un des plus imposants que j’aie pu constater en un peu plus d’un an de wikipédiholisme est le terrible panier de crabes de la PàS (Page à Supprimer, pour les profanes). Qu’est-ce qu’une PàS ? Une procédure à mi-chemin entre le vote et le sondage pour décider de la conservation ou la suppression d’articles dans la zone grise : pas catégoriquement inadmissibles, mais pas forcément digne de figurer sur Wiki. Qu’on ne se méprenne pas : le sujet de l’article n’est pas jugé : il n’est pas question de supprimer Pikachu « parce que les Pokémon c’est débile », de couper tel homme politique au montage « parce que c’est un salaud » ou autre. Il s’agit de voir s’il est possible de faire un article convenable avec les sources existantes. Si rien n’a été écrit sur une personne à part son site officiel, il est peu probable que l’article soit admissible.

Là où les choses se corsent, c’est lorsque l’admissibilité d’un article fait débat. Si la majorité des PàS se résolvent par un consensus rapide (soit présentées abusivement, soit concernant un sujet insourçable), il reste une part non négligeable qui se transforme rapidement en guerre des tranchées à faire pâlir un poilu.

(suite…)

Une bonne action !

Il y a un peu plus de 98 ans périssait John George « Jack » Phillips, jeune opérateur radio de 25 ans. Celui-ci a envoyé pendant deux heures et demie les messages de détresse pendant que nombre d’autres tentaient de sauver leur vie durant le naufrage du Titanic. Il n’a quitté son poste que trois minutes avant que le navire ne disparaisse, et a disparu dans la catastrophe. Nombre sont ceux qui considèrent aujourd’hui que les 700 survivants du naufrage lui doivent en grande partie leur survie.

Sur l’initiative de mon amie Nadine, webmastrice du forum Titanic et spécialiste de la vie de Jack Phillips (voir sur son site), une pétition a été lancée avec l’aide de l’Association Française du Titanic, de la Nomadic Preservation Society et du musée de Goldaming pour qu’une plaque soit érigée en son honneur dans la ville de Clifden, en Irlande, où il a servi pendant trois années. Merci de nous aider à lui obtenir l’hommage qu’il mérite, en signant cette pétition. Merci à vous !

Jack Phillips (image Wikimédia Commons)

Il était une (mauvaise) foi

« 92 commentaires, mais impossible de se faire entendre », tel est actuellement le dernier post ornant le lieu où s’est déroulé la formidable joute oratoire face à Alithia. Celui-ci est signé par un certain « Alexandre (le Grand) », qui n’a, précisons le, aucun rapport avec l’Alexandre qui s’est exprimé ici et là-bas. Ainsi donc, depuis le 9 avril, 11 jours déjà, j’ai tenté de prouver ma bonne foi. Bien sûr, je savais que je ne la ferais pas changer d’avis, mais j’espérais pouvoir montrer que d’autres points de vue existaient.

Si seulement la conversation n’avait pas dérivé au dessous de la ceinture, Alithia n’hésitant pas à inverser nos propos lorsque cela servait à ses raisonnements, à répondre sur un point précis sans tenir compte de nos arguments, puis finalement à censurer certains messages. J’ai posté il y a deux jours un message tentant d’exposer ma défense. Je signale que, si celui-ci n’apparaît pas d’ici demain alors que d’autres sont passés, je le publierai ici pour que les gens de bonne foi puissent juger de sa terrible grossierté.

Ras le bol, donc, que l’on déforme, pour ne pas dire inverse, mes propos. Je dis tout haut que je ne crois pas aux prémonitions, ici et ailleurs : Alithia répond que je dis le contraire, à plusieurs reprises, et lorsqu’un certain « I had a dream » fait de même (commentaire 46), elle appuie son ridicule propos. De même, Alexandre critique sa méthode historique et lui dit qu’il ne la critiquera jamais sur le plan de la philosophie, matière qu’elle enseigne, et que répond t-elle ? Qu’il l’a accusée de ne pas être professeur de philosophie, ce qu’il n’a pas fait. Elle s’en insurge même, alors qu’elle nous a fait le même coup en nos accusant de ne pas être étudiants en histoire… On croit rêver. Et bien entendu, aucun de ses courtisans ne relève ses incohérences ; ou ceux qui le font sont censurés, allez savoir !

Je crois avoir prouvé que j’étais de bonne foi, et les réactions de mes proches m’ont confirmé ce que j’espérais : ce n’est pas moi le con de l’histoire. Il est inutile de continuer un débat sans fin, dans la mesure ou Alithia a décidé de ne pas écouter les réponse des autres. Tout cela m’a fait rire, mais il vient un moment où il faut cesser de perdre son temps avec ce genre de débilités.

Alithia pense critiquer Wikipédia ? Si c’est là la plus grande opposante, nous n’avons que peu de souci à nous faire. A vrai dire, les Wikipédiens sont les plus conscients des problèmes du site, et sont souvent ceux qui oeuvrent le plus à la résolution de ceux-ci. Alithia, quoi que vous en vouliez, Wikipédia restera l’un des sites les plus consultés du web. Alors mieux vaut contribuer à son amélioration du mieux que l’on peut. Et personnellement, j’ai réussi par ce biais à me faire des amis et rencontrer des gens intéressants. Je ne vais pas m’en plaindre.

Mise au point

Dans sa réponse au commentaire 86 de notre discussion mouvementée, Alithia m’accuse de l’injurier. Que la chose soit claire, je n’ai jamais eu pour intention de faire une telle chose, et ce malgré les propos plus qu’acerbes prononcés à mon égard. Je me contente de faire exactement ce qu’elle revendique : je critique un autre site dont les propos me semblent inexacts/gênants. Et personnellement, je n’ai jamais traité quiconque de crétin, encore moins elle ; je répète par ailleurs que tout commentaire injurieux à son égard sera modéré par mes soins.

Au passage, sur la modération, je signale que ma dernière défense n’a pas été publiée ; Alithia prenait déjà soin de ne pas répondre à toutes les questions/remarques de ses contradicteurs, déforme parfois leur propos, allant jusqu’à en inverser le sens (voyez le commentaire n°83 et sa réponse). Je vais donc ici répondre à certaines accusations faites là bas :

- je ne serais pas étudiant en histoire, mépriserais mes professeurs, ne chercherais qu’à me défouler

- je ne supporte pas la critique

- je ne me fie qu’à un auteur spécialiste du paranormal…

(suite…)

123456

tuxouf |
spitik56 |
solidaire maintenant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MJJ et DIANA ROSS
| pokerenreseau
| alice et june paradise :