Escale à Queenstown

Le 11 avril au matin, le Titanic fait escale à Queenstown (aujourd’hui Cobh), dans le sud de l’Irlande. Là où Cherbourg fait office d’escale prestigieuse, l’escale de Queenstown est au contraire conçue pour embarquer un grand nombre d’immigrants irlandais. Il n’est donc pas étonnant qu’aucun passager de première classe n’y embraque. Comme à Cherbourg, les passages doivent emprunter des transbordeurs, qui sont ici l’Ireland et l’America. Contrairement au Nomadic et au Traffic, ceux-ci n’ont pas été construits spécialement pour les paquebots de classe Olympic, à laquelle appartient le Titanic.

Parmi les passagers qui débarquent se trouvent plusieurs passagers de première classe. Six sont les membres de la famille Oddell, habitant en Irlande. Le septième est le prêtre jésuite Francis Browne, photographe amateur auteur de nombreux clichés du navire. Browne avait été invité par son oncle à faire la traversée Southampton – Queenstown. Vu son attachement pour le navire, d’autres passagers ont proposé de lui payer le voyage jusqu’à New-York. Il a donc télégraphié à son supérieur pour recevoir son autorisation, mais n’a reçu qu’un « non » catégorique, lui sauvant probablement la vie ainsi que ses précieux clichés. Une autre personne débarque sans autorisation : il s’agit d’un chauffeur qui déserte le navire en se cachant parmi les bagages, probablement pour rejoindre sa famille gratuitement.

Un autre événement surprend les passagers. Alors que l’embarquement se poursuit, apparaît au sommet de la quatrième cheminée la tête d’un soutier couvert de suie. La cheminée est en effet fausse, et il est possible de monter à son sommet depuis la salle des machines. Cependant, l’apparition de cette sombre avec un étrange bonnet est prise par certains comme un mauvais présage.

L’embarquement terminé, la traversée débute.

 


Répondre

tuxouf |
spitik56 |
solidaire maintenant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MJJ et DIANA ROSS
| pokerenreseau
| alice et june paradise :