Mise au point

Dans sa réponse au commentaire 86 de notre discussion mouvementée, Alithia m’accuse de l’injurier. Que la chose soit claire, je n’ai jamais eu pour intention de faire une telle chose, et ce malgré les propos plus qu’acerbes prononcés à mon égard. Je me contente de faire exactement ce qu’elle revendique : je critique un autre site dont les propos me semblent inexacts/gênants. Et personnellement, je n’ai jamais traité quiconque de crétin, encore moins elle ; je répète par ailleurs que tout commentaire injurieux à son égard sera modéré par mes soins.

Au passage, sur la modération, je signale que ma dernière défense n’a pas été publiée ; Alithia prenait déjà soin de ne pas répondre à toutes les questions/remarques de ses contradicteurs, déforme parfois leur propos, allant jusqu’à en inverser le sens (voyez le commentaire n°83 et sa réponse). Je vais donc ici répondre à certaines accusations faites là bas :

- je ne serais pas étudiant en histoire, mépriserais mes professeurs, ne chercherais qu’à me défouler

- je ne supporte pas la critique

- je ne me fie qu’à un auteur spécialiste du paranormal…

Pour commencer, je n’ai jamais eu aucune envie de casser du prof, ni d’exprimer ma rancoeur à l’égard de ceux-ci ou de l’université ; bien au contraire : j’ai une immense estime pour mes professeurs. Je ne tarirai jamais d’éloges sur la plupart d’entre eux, dont les recherches font autorité, et il ne me viendrait jamais à l’esprit de me comparer à eux sur leur sujet : ce serait stupide et perdu d’avance : ils sont très probablement imbattables.

Concernant la critique, je suis tout ouvert à la critique constructive. Lors du vote pour que l’article concernant le film Titanic de 1997 devienne article de qualité, ce ne sont pas moins de 6 personnes qui ont changé de vote suite à mes changements, sans compter ceux qui ont fait les remarques avant de voter. En effet, j’avais négligé des aspects, que je n’ai en aucun cas rechigné à améliorer : impact du film sur la carrière des acteurs, impact de la bande son du film, critiques négatives, influence du film sur la culture populaire… Si je ne tenais pas compte des critiques, tout ce beau monde aurait été envoyé balader, et je me serais fait pourrir pendant le vote. Ce n’est pas le cas. Les seules critiques auxquelles je me suis – pacifiquement – opposées concernent deux problèmes extérieurs à l’article :

- dans le cas du vote sur l’article concernant Frederick Fleet, un utilisateur s’est désolé du fait que le sujet de l’article était retreint (l’article comportant cependant 27 références différentes…) : libre à chacun d’avoir son avis : 10 autres l’ont apprécié. Je ne pense pas m’être opposé à une majorité de personnes. J’ai simplement fait remarquer à mon opposant qu’il pouvait proposer la page à supprimer si elle ne lui semblait pas admissible, dans la mesure ou autrement, il me semblait utile de lui donner le meilleur développement possible.

- dans le cas de l’équipage du Titanic, on m’a accusé de ne pas savoir ce qu’était une source. J’avais en effet utilisé sept ouvrages, et, oh, malheur, un site internet. Sauf que le site en question est Encyclopedia Titanica, sur lequel sont publiés des articles d’auteurs publiés et reconnus. Quand on sait pas…

De même Alithia refuse catégoriquement d’entendre raison sur mes sources : je n’ai mentionné qu’une fois Bertrand Meheust, qu’elle rejette, probablement à raison. En revanche, elle place dans le même panier des Don Lynch, Mark Chirnside, Gérard Piouffre, Philippe Masson, tous historiens de marine réputés : le dernier était professeur agrégé d’histoire et directeur du Service historique de la Marine. Pas n’importe qui. Gérard Piouffre a écrit une vingtaine d’ouvrages reconnus sur la marine, Mark Chirnside et Don Lynch ont une réputation internationale concernant tout ce qui concerne l’histoire du Titanic : elle voulait des spécialistes ? En voila. Tous consacrent une part convenable aux mythes et légendes urbaines tournant autour du naufrage, ne serait-ce que parce que le début du XXe siècle a connu une recrudescence dans le domaine du paranormal : même les plus grands consultaient parfois leur charlatan/voyeur attitré. Il ne me semble pas déplacé d’évoquer le sujet, et nombre de spécialistes partagent mon point de vue.

 


Répondre

tuxouf |
spitik56 |
solidaire maintenant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MJJ et DIANA ROSS
| pokerenreseau
| alice et june paradise :