Le Joueur du grenier : un talentueux dépoussiérage au marteau

Depuis quelques temps, je suis avec attention et amusement l’épopée du Joueur du Grenier. Testeur ? Comique ? Beaucoup des deux, car si son émission est à l’origine consacrée au test de vieux jeux vidéos, le rire est bien au rendez-vous. Mais revenons quelques mois en arrière : nous sommes en avril, et au détour de ma liste de suivi sur Wikipédia, je tombe sur une PàS surprenante parlant de ce fameux « Joueur du grenier », alors totalement inconnu. L’article était, en l’état, inadmissible, mais par curiosité, j’ai jeté un oeil à un des liens Youtube donnés en références, pour tomber sur ça :

Image de prévisualisation YouTube

Et c’est ainsi que je suis tombé amoureux de cet humour et me suis enfilé toutes ses vidéos dans la journée qui a suivi. Le principe est simple. Prendre les vieilles bouses vidéoludiques de notre enfance (enfin, perso, ma toute petite enfance, car comme chacun sait, je reste un jeunot !) et les démolir en riant. Ce principe s’étoffe au fur et à mesure ajoutant mise en scène, effets spéciaux, clins d’oeil et grand n’importe quoi : après avoir terminé Les Schtroumpfs, le joueur excédé bombarde le village des charmants êtres bleus sur fond d’Hymne à la Joie…

Les mois défilant, le concept prend à tel point que le Joueur du grenier se permet quelques hors série histoire de démolir Téléchat et nombreux dessins animés qui ont marqué les jeunes de 80s en bien ou en mal. Et comme on ne se prive pas de ce qui est bon, il possède désormais son site internet (qui a d’ailleurs fermé provisoirement suite à un trop grand nombre de visites), et même un article sur Le Point.fr. Quand à son article Wikipédia, il semble désormais bien admissible. En quelque mois, Grenier est ainsi devenu un véritable phénomène, et je ne pense pas être le seul à attendre avec impatience ses vidéos. Une dernière pour la route !

Image de prévisualisation YouTube

 


Répondre

tuxouf |
spitik56 |
solidaire maintenant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MJJ et DIANA ROSS
| pokerenreseau
| alice et june paradise :