Archive pour février, 2011

Philosophie

Je sais, je vais encore tirer sur une ambulance. Mais bon, c’est tellement jouissif de râler contre cette chère Alithia. Cette professeur de philosophie nous donne ici une leçon de premier ordre : argumentaire soigné, références et objectivité, tout y est ! Alithia point ne sombre à la facilité… Ou pas. Voyons plutôt : son « article » est intitulé « Les femmes beaucoup moins toquées de Wikipédia que les hommes« . Notons que le sujet est intéressant et prometteur, et part d’un fait avéré : les femmes contribuent moins à Wikipédia que les hommes. Beaucoup moins : on compte à priori 13% seulement de femmes. A priori seulement, car, après tout un pseudo n’est pas toujours révélateur du sexe de qui le porte.

Sujet prometteur donc, mais le titre suffit à démontrer que l’article sera biaisé : un observateur objectif aurait titré « les femmes utilisent moins Wikipédia que les hommes » ; voire, soyons fous : « pourquoi les femmes contribuent-elles moins à Wikipédia ? » Mais ce « beaucoup moins toquées de Wikipédia » suffit à démontrer que notre observatrice sera aussi aveugle que la justice, quoique…

Lisons donc ce que nous dit là Alithia : « Les statistiques de la soi-disant « encyclopédie-qui-oeuvre-à-votre-bonheur », indiquent que wikipedia,  qu’on sait être une affaire de geeks, -incultes : pléonasme , veuillez excuser la redondance- est rédigée par  un essaim de jeunes mâles imberbes -pléonasme encore pour des geeks. » Rhétorique parfaite, on le notera. Ainsi donc, geek est synonyme d’inculte et d’imberbe. Outre le pouvoir diffamant de cette affirmation pour tous es geeks autoproclamés du monde, c’est faux. Par définition, le geek passe ses journées à se passionner pour un sujet (pas forcément l’informatique, d’ailleurs) et est vraisemblablement assez ouvert d’esprit. Dans tous les cas pas inculte. Mais surtout, imberbe… Attendez, donc c’est pas un geek, ça :

Hallo ! Ich bin Rodolphe, como esta dans la casa ?

Bon, ok, c’était facile. Passons donc à la suite. Alithia nous explique ici que les contributeurs de Wikipédia sont tous des geeks, ou presque. Sur Wikipédia, j’ai pu bosser avec des étudiants (tous des geeks, sauf les filles, c’est bien connu),  des profs de fac, des marins, un journaliste… Que voici là une belle brochette de geeks. Généralisons, généralisons.

Et voici le point d’orgue de la généralisation, là où Alithia passe du raisonnement foireux à l’immondice pure : « Les femmes ne constituent qu’une infime minorité de ces affolés de l’encyclopédisme bon marché. Et quelles femmes ! » Et la professeur de renom autoproclamée d’enchainer avec des photographies de Wikipédiennes célèbre. Que veut-elle nous dire en concluant en citant Dutronc ? Doit-on y voir une simple attaque aux faciès ou une argumentation que je ne saurais saisir ?

Et il y a bien sur les commentaires, et surtout les réponses de la tenancière. Pinailleur, le courtisan numéro un d’Alithia (certains parlent aussi de sa personnalité n°2, je ne me prononcerai pas), répond superbement en citant Fabius : « Ben heureusement, sinon qui garderait les enfants ??? » Trait d’humour auquel répond madame : « au moins elles font un travail utile , elles, en éduquant les enfants, et elles travaillent pour l’avenir de l’humanité, c’est sûr, plutôt que de perdre leur temps sur wikipedia et participer à son bourrage de mou à l’échelle mondiale en prétendant (en plus !)  faire « le bonheur de l’humanité ». » Ben voyons, c’est certain que contribuer à Wikipédia permet de bourrer le mou des gens systématiquement (vous avez pas idée du nombre d‘idées d’extrême droite antisémite islamiste communiste j’ai pu faire passer dans mes articles sur les Beatles et le Titanic), et empêche de s’occuper des enfants.

D’ailleurs, Alithia rajoute que « les geeks n’ont pas d’enfants. Ils n’ont que leur ordinateur pour compagnon. » Ben oui, c’est bien connu. D’ailleurs, aucun Wikipédien n’a d’enfant. Rassurez vous donc, Alithia : l’espèce est vouée à disparaître à la première génération. Laissez nous donc nous éteindre tranquilles, et allez chasser le fan d’Harry Potter sataniste à la place, ça vous divertira !

Concluons donc par une vidéo adaptée et géniale du « Point Culture » de LinkTheSun.

Image de prévisualisation YouTube

Et comme je contribue à Wikipédia, je suis un geek, et comme l’a démontré le point culture, 20 points prouvent que je suis l’homme parfait. CQFD, merci Alithia ! Les filles, cherchez la qualité, cherchez du Wikipédien.

tuxouf |
spitik56 |
solidaire maintenant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MJJ et DIANA ROSS
| pokerenreseau
| alice et june paradise :