Sur Wikipédia : faites la guerre, pas de l’humour

Une affaire a récemment pris des proportions grotesques sur le bistro de Wikipédia, une affaire particulièrement ridicule et anecdotique, transformée en champ de bataille, et donc sujet de billet excellent pour le pauvre rédacteur sans imagination que je suis. La question est en gros de savoir si, oui ou non, on peut rire de tout sur Wikipédia.

Tout débute le 1er mars par une question anodine posée sur le bistro : un utilisateur arbore sur sa page utilisateur une blague que certains considèrent comme antisémite et donc choquante. Est-ce illégal, faut il la virer, qu’en penser ? Je dis bien que certains la considèrent comme antisémite, et non qu’elle l’est. Pierre Desproges  s’amusait à dire sur scène qu’on « ne [lui] ôtera pas de l’idée que, pendant la dernière guerre mondiale de nombreux Juifs ont eu une attitude carrément hostile à l’égard du régime nazi. » : est-il pour autant antisémite ou y aurai-il un soupçon de second degré dans l’air ? Je vous laisse juger, mais j’ai mon idée de la réponse. Plus subtil : Mel Brooks présente dans un de ses films « Hitler on Ice » ; Alain Chabat demande dans Les Nuls, le livre de citer une liste de combustibles, et cite comme exemple « bois, papier, Juif » ; Sacha Baron Cohen achète dans Borat un pistolet pour « se défendre contre les Juifs ». Des antisémites, certainement… Ce qui serait un comble pour trois comiques juifs. Bref, démêler premier du second degré n’est pas aisé.

Le débat est-il cependant là ? Pas vraiment, ca comme disait justement Desproges, « on peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. » Or, à voir le débat sur le bistro, la vanne choque un certain nombre d’utilisateurs. De là à accuser le fautif d’être raciste, il n’y a qu’un pas, certainement de trop : l’ironie est quelque chose qui passe mal sur le net. Finalement on supprime la phrase (sans en parler au tenant des lieux, mais il ne s’en formalise pas, tant mieux). Fin de l’histoire ?

Non, deuxième manche le 6 mars. Un autre utilisateur, choqué par ce coup de ciseaux, rajoute la phrase à sa propre page. Et c’est reparti pour un tour. Et les uns de couper, d’accuser de racisme, et les autres de remettre, au nom de la liberté d’expression et du second degré. Et les esprits s’échauffent. Pour quelle raison, finalement ? Une blagounette au goût plutôt douteux. Faut-il rappeler que Wikipédia est un projet d’encyclopédie ? Essayer d’être comique sur sa PU pour montrer qu’on est un petit rigolo, soit, je l’ai moi même fait. Si ce même comique choque, autant l’enlever. Mais du côté des choqués, pourquoi ne pas parler d’abord au plaisantin ? Soit il est de bonne foi auquel cas il supprimera sans râler, soit il vient pour vandaliser plutôt que de rédiger une encyclopédie, auquel cas il donnera un bon motif pour le virer. Dans tous les cas, le bain de sang est évité. Malheureusement, personne n’a envisagé cette solution ; et voila un conflit qui réussit à durer cinq jours. Question subsidiaire : y’aura t-il un blocage à la fin ?

 


2 commentaires

  1. Pierrot le Chroniqueur dit :

    Même si, on le sait, Wikipédia n’est pas une démocratie, le problème ici posé est à mon sens, et tu le soulignes très bien, celui de la liberté d’expression. Je ne rentrerai pas dans ce débat car je n’ai pas vocation à promouvoir mes propres options philosophiques et politiques, alors je me contenterai simplement de dire que j’aime beaucoup Desproges et qu’une récente décision de justice a provoqué un débat, en France, sur l’opportunité ou non de continuer à considérer qu’un bridage de la liberté d’expression pour des considérations de respect de l’intégrité morale d’un individu et d’inanité de certaines opinions politiques, est acceptable en ce sens que la liberté d’expression, même assortie de ces limites liées en fait au maintien de l’ordre public, demeure(rait) garantie en raison de la supposée légitimité de ces limites. Mais ici, on est sur Wikipédia et non sur un État de droit. La question à se poser en priorité est donc la suivante : quel intérêt l’encyclopédie et sa construction retirent-elles de cette blague (même si on admet qu’un contributeur a une certaine liberté de ton et de contenu sur sa page utilisateur) ? D’un autre côté, on me renverra en boomerang la question suivante : la plaisanterie détériore-t-elle ce contenu ?… Bref, ton option, à savoir estimer que si trop de contributeurs sont gênés, il vaut mieux retirer et chacun retourne à ses moutons, est sans doute la plus sage. Mais je ne peux m’empêcher d’éprouver une petite gêne à voir retirées d’un espace personnel quelques phrases qui ont simplement le tort de ne pas être dans l’esprit bien-pensant qui prévaut dans notre société et, par ricochet, sur Wikipédia. Mais je m’arrête là, je sens que je suis en train de dépasser la limite à ma liberté d’expression (ne pas faire de politique) que je me suis moi-même imposée dès la création de mon blog… :D

  2. LittleTony87 dit :

    Le problème de cette blague est double, finalement : 1. elle n’apporte rien à Wikipédia et dérange certains utilisateurs, donc soit. Mais surtout 2., elle donne du grain à moudre à tous nos amis aigris qui nous expliquent que Wikipédia est un repère d’antisémites affirmés etc. Ça n’a pas raté puisque les trolls ont déboulé sur le bistro (la prose tendrait à rappeler les collègues de Wikibuster), et qu’Altshift et Alithia sont en train de s’emparer de l’affaire comme on aurait pu s’y attendre.

    Comme on peut le voir en plein de lieux sur Wikipédia, parfois, la vie communautaire a pris le pas sur l’encyclopédie : CA, bureau des administrateurs, élections, sondages, sans parler de certaines sections du bistro qu’on ne comprend même plus ; à tels point que de nombreux utilisateurs bien en vue sur WP, je serais infoutu de dire ce qu’ils ont fait à proprement parler sur l’encyclopédie. Ce genre de problèmes sur l’espace utilisateur n’est qu’une dérive de cet aspect trop communautaire de Wikipédia.

    Le même débat avait eu lieu il y a quelques temps concernant l’image du jour du bistro qui faisait preuve d’un certain humour noir. J’avais été assez sidéré par l’emportement de certains terriblement choqués, mais d’un autre côté, autant laisser couler puisque de toute façon, ce n’est pas cette image qui écrit les articles.

    PS: ton commentaire étant passé dans mon antispam, j’ai mis longtemps à le valider, désolé.

Répondre

tuxouf |
spitik56 |
solidaire maintenant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MJJ et DIANA ROSS
| pokerenreseau
| alice et june paradise :