And Now for Something Completely Different

Eh oui, pour changer des trollesques billets sur les guéguerres intestines dans les entrailles de Wikipédia (non pas que le sujet soit épuisé, malheureusement), un article totalement bisounours – positif sur un aspect que j’aime et qui me donne envie de contribuer. Abordons donc le Wikiconcours ; mais pas de la façon classique pour (« ça fait de beaux articles ») vs. contre (« WP est pas un jeu »). Je vais plutôt, en partant de mon expérience personnelle, détailler comment le WCC peut conduire à une meilleure intégration de nouveaux Wikipédiens au sein d’un groupe de contributeurs.

Ce groupe ne sera pas la Communauté avec un grand C, que tout nouveau ayant un tant soit peu envie de contribuer se devrait d’éviter comme la peste. Il s’agit plutôt d’un groupe réduit de contributeurs avec qui il sera de toute façon amené à intéragir, et ce sur un sujet qui les réunit. Détaillons donc ce processus, que j’ai vécu tant comme intégré que comme intégrateur.

Le Wikiconcours comme moyen d’intégrer un groupe existant

Il arrive qu’un jour, on soit amené à tomber sur des articles « gardés » par un projet. « Gardé » n’aura pas ici un sens négatif, au contraire. Il décrit plutôt cette pratique, fort courante sur WP, et totalement bénéfique, qui consiste à se mettre à plusieurs sur un groupe d’articles pour essayer d’en tirer un tout de qualité, et uniforme. Car, mais j’y reviendrai dans un autre billet, WP ne pourra jamais être améliorée de façon globale. Elle est trop vaste et regroupe trop de visions différentes de ce qu’elle doit être. Ce n’est qu’à petite échelle que le travail peut se faire. Or donc, ce groupe, qui a réuni des sources, établi un plan de travail, et déjà abattu une part de celui-ci, voit apparaître sur son terrain un nouveau. Nouveau plein de bonne volonté (bien sûr, puisque c’était moi !) mais aussi moins habile, car nouveau, moins connaisseur du sujet, et surtout, sans beaucoup de sources.

C’est à peu près ce qui m’est arrivé lorsque je suis allé voir sur le projet Beatles si j’y étais. Bien entendu, pour quelqu’un qui, comme moi, a un égo surdimensionné (c’est sûrement vrai, quelqu’un l’a dit en commentaire du présent blog et j’approuve totalement), voir ses modifs corrigées par « ceux qui étaient là avant » peut mal passer. Mais, comme je l’ai toujours dit, on ne fait pas long feu sur WP si on ne laisse pas son égo au vestiaire.

Arriva le temps du WCC de mars 2010. Humblement, je me tenais à l’écart, me sentant superflus. Mais le désistement de dernière minute d’un des plus importants membres de l’équipe conduisit à mon intégration rapide comme force d’appoint. Quelques relectures plus tard, j’étais intégré à l’équipe, et, malgré le désastre de ce WCC, nous repartîmes la fleur au fusil pour le suivant. Et c’est là que les choses deviennent intéressantes. Puisque ces deux mois ont été prétexte à rassembler des sources, établir une méthodologie commune… Bref, me mettre au niveau du reste de l’équipe, chose qui, outre son utilité pour les cinq articles choisis pour ledit WCC (articles assez importants pour le projet et qui ont pas une trop mauvaise tête à sa sortie), m’ouvrait les portes pour contribuer proprement sur tout le reste du projet. De même, le WCC désébauchage de mars dernier a permis de mettre en place une routine de désébauchage propre et rigoureux, qui nous a globalement permis de faire, quand on le veut, une ébauche par jour et par personne. En tout, une bonne 30ne d’ébauches en 15 jours. Pas grand chose, certes, mais c’est sans compter la machine lancée, qui s’est poursuivie après le concours.

On le voit donc, le WCC a aussi un intérêt en cela qu’il permet de fédérer des contributeurs qui ont des affinités, de partager sources et connaissances, et d’établir une méthode de travail durable. Et du point de vue du contributeur intégré, c’est un plus énorme, surtout quand cela se fait de façon amicale. Or, un concours, sous forme de « jeu », est un très bon moyen de rendre les choses amicales. Et si WP n’est pas un réseau social, on est tout de même toujours plus efficace dans une bonne ambiance.
Du point de vue de l’intégrateur

Internet est une chose merveilleuse en cela qu’elle permet de réunir facilement des gens qui ne se seraient jamais connus autrement, autour d’une passion commune. Les forums fleurissent sur à peu près tous les thèmes, ce qui permet à chacun de trouver des gens avec qui partager ce qu’il aime. Mais pour le Wikipédien, c’est encore plus bénéfique : c’est tout simplement une véritable aire de recrutement. Au bout de quelques temps, en effet, les amitiés formées aidant, il est possible de faire venir des gens vers Wikipédia, sur un sujet que l’on partage ; ce qui a un avantage double : un contributeur de plus, mais surtout, un contributeur que l’on va pouvoir former dans un espace que l’on connaît, et qu’il apprécie.

En l’occurrence, ce fut pour moi le Titanic. La syntaxe de Wikipédia  est notoirement incompréhensible pour tout nouveau non-informaticien. C’est du moins ce que disent ceux qui luttent avec acharnement contre tout nouveau modèle/balise html etc. Ce raisonnement ne tient cependant pas la route à mon sens, dans la mesure où Wikipédia s’apprend par mimétisme. Quand on commence, on balance un texte brut, qu’un contributeur aguerri viendra mettre en forme etc. (c’est du moins le cas si le contributeur aguerri ne supprime pas tout arbitrairement). Les pages d’aide ne sont pas d’une grande aide, car à mon avis plus complexes qu’autre chose. En revanche, apprendre la syntaxe wiki en live (ou même via messagerie instantanée) à quelqu’un qui n’y connait rien en informatique, et peut se faire relativement rapidement, pour la plupart des gens. En l’occurrence, il ne m’a fallu que deux soirées pour apprendre à une débutante les rudiments de la chose, et passer de l’étape « j’ai peur de tout ce code bizarre » à « je rédige un article en mettant même les modèles d’accessibilité sur les langues ». Etonnant, non ?

On le voit donc, le Wikiconcours peut-être ici aussi un moyen d’attirer des gens autour de ce thème, pour leur apprendre. Car commencer en galérant seul jusqu’à trouver de l’aide par chance est une chose  ; commencer encadré par quelqu’un qui partage une passion commune en est une autre, à mon avis plus productive pour WP. Ce n’est donc pas tant le résultat du concours lui même qui compte : une 30ne d’AdQ potentiels au 15 novembre, ce sera toujours ça, mais ça ne fera pas avancer Wikipédia. En revanche, combien de contributeurs auront, par ce biais, trouvé des gens pour les aider ? Combien d’équipes auront mis en place des méthodes de travail ? Voilà pourquoi ce genre d’initiative est, à mon avis, totalement bénéfique pour WP : il est à mon avis indéniable qu’aux yeux d’un nouveau, c’est un aspect plus sexy que le CAr ou les empoignades sur le BA.

 


7 commentaires

  1. Kood Van dit :

    Enfin un peu de fraîcheur, merci

  2. Alexander Doria dit :

    Très intéressant. Personnellement, je me suis joins à plusieurs wikiconcours, mais toujours en électron libre (manque de temps pour me dévouer corps et âme). En 2009, notamment, j’avais, avec Serein, redressé un peu la barre de l’article Histoire (qui reste assez moyen mais pas épouvantable). Un jour, faudra que je tente vraiment l’expérience. Typiquement, le projet politique aurait bien besoin de ce petit coup de fouet pour se relancer. A suivre?

  3. Puce Survitaminée dit :

    Très bon article, bravo.

  4. LittleTony87 dit :

    @Doria : c’est, justement, le souci pour ce genre de chose : faut le temps de bosser globalement sur quelques articles. Mais personnellement, c’est comme ça que j’aime contribuer, en me centrant sur quelques articles que je bosse à fond.

    Après, c’est évident que de gros articles comme, justement, « histoire », seront, à mon avis, très, très durs à améliorer. Car comment vraiment définir ce genre de notion… Même avec 4 ans d’études de la discipline derrière moi, je vois pas vraiment.

    Ce qui rejoint d’ailleurs le billet que je compte préparer pour bientôt, dont je parlais ici.

  5. Alexander Doria dit :

    @LittleTony : Oui c’était ‘époque des projets un peu fous. L’équipe en question bossait sur les grandes notions (Science, Justice, Art, Histoire, Religion?). En fin de compte, il n’y a eu aucun BA à l’arrivée (la proposition de l’article le plus avancé, Science, a finalement foiré). Il y a quand même de beaux restes ? on ne perd jamais à voir trop grand.

    Je crois que je vais commencer à réfléchir dès maintenant pour le wikiconcours de mars. Le désébauchage, ça tombe pas plus mal pour le portail politique qui se trouve surchargé d’ébauche en importance élevé voire maximum.

  6. LittleTony87 dit :

    Désébauchage, c’est une fois sur trois, donc à l’automne prochain (du moins si rien ne change entre temps, un vote confirme avant chaque édition). Perso, c’est la formule que je préfère, car la plus « efficace » et visible. On prend un thème qu’on développe à fond… Et puis WP est tellement pleine d’ébauches que c’est toujours sympa à faire.

    Maintenant, un WCC sur le projet politique, je ne m’y risquerais pas… Du moins pas sur les articles de politique récente, à moins de réunir des gens d’à peu près tous les « partis » Wikipédiens (pros et anti actualité, etc.) Mais celui qui fera ça… je l’envoie régler le conflit Israélo-palestinien dans la foulée, il aura de bonnes chances.

Répondre

tuxouf |
spitik56 |
solidaire maintenant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MJJ et DIANA ROSS
| pokerenreseau
| alice et june paradise :