Wikipédia a t-elle encore une place pour les rédacteurs ?

Non, le titre de ce billet n’est pas faussement alarmiste. En fait, si, mais comme tout Wikipédien en prise de recul qui se respecte, je me dois d’avoir le sens du mélodrame. Il faudrait d’ailleurs que je place un message dépressif sur ma page utilisateur, sur fond noir, pour faire genre, mais la flemme. Bref, oui, comme l’auront remarqué certains avec soulagement, mes contributions à Wikipédia depuis début mai se comptent sur les doigts d’une main, et mes ajouts à l’espace encyclopédique depuis avril sont peu nombreux. Manque de motivation, manque d’envie. Alors qu’il y a trois ans, je consacrais le peu de temps d’internet que j’avais alors à Wikipédia, je n’en ai aujourd’hui plus grand chose à faire. Non, pas « rien », sinon, je n’écrirais pas ici. Il faut dire que si l’on en croit certains gros lourds, assez lâches pour ne pas trop se dévoiler mais dont l’identité est assez transparente, mon départ, ainsi que celui d’autre contributeurs jusqu’à présent plus résistants que moi, ferait du bien à Wikipédia. Au risque de sembler prétentieux, je pense avoir apporté quelque chose à WP. Du moins quelques AdQ et BA (ça vaut ce que ça vaut), mis en valeur quelques sujets… J’ai déjà eu l’occasion de le dire, les récompenses les plus gratifiantes sont finalement venues hors de WP : le plaisir de bosser sur un article avec des gens très bien a été pour beaucoup, mais la récompense ultime, ça a été le « merci » que m’ont adressé quelques non-contributeurs m’ayant retrouvé, au détour d’un historique ou par ce blog. Il ne sont pas nombreux, certes, mais de très belles amitiés en sont nées, et, comme sur Wikipédia, je préfère la qualité à la quantité !

Reste que du point de vue du fond, il me semble assez grossier de la part de ce Gravatar de dire que des contributeurs comme Sardur, Remih, Floflo62, Coyote, moi-même et ainsi de suite nuisons à Wikipédia sur le simple fait que nos prises de position gênent. Quand bien même les positions tenues sur des sujets tels que les contestations admins, des discussions sur le BA ou au sujet du CAr seraient vraiment nocives (et, je pense, nulle personne y prenant partie n’est apte à le juger), on ne pourrait pas pour autant effacer d’un trait tous les apports faits, auparavant ou à côté, aux articles. Ce sont quand même eux, le fond de Wikipédia. C’est quand même pour eux que nous sommes, en théorie, sur Wikipédia. Dans les faits, selon moi, quiconque fait passer les querelles de méta avant l’apport encyclopédique dans son jugement sur un contributeur est, par définition, inutile à Wikipédia. Malheureusement, c’est ici monnaie courante. Car plongez vous cinq minutes dans les contributions de la lie de Wikipédia, les Grimlock, les SM, les Addacat… et vous verrez qu’eux aussi ont pas mal contribué dans le main, et apporté beaucoup. On pourra d’ailleurs rire, à postériori, quand on voit les félicitations adressées fut un temps a des gens depuis honnis… Le plus drôle est que, bien souvent, leurs accusateurs en font moins ! Passons, une fois encore, sur ces querelles de clocher, et posons nous donc la vraie question : est-il encore utile ou valorisant d’être rédacteur de Wikipédia ?

 

Rédige et tais toi

Une des remarques qui m’ont particulièrement échaudées lors de mon départ vient de Pic-Sou : « depuis quand les auteurs d’un article doivent-ils être prévenus quand on modifie celui-ci ? » Posée comme ça, la question est orientée. Pour une simple modification, en effet, rien ne l’oblige. Lorsque la modification fait débat, il semble en revanche courtois de prévenir ceux qui ont parfois passé des dizaines d’heures sur un article. Et, pour ceux qui considèrent que la courtoisie n’a rien à faire sur Wikipédia (parti de plus en plus dominant sur les pages communautaires), on peut également parler en terme de « rentabilité » : il est fort probable que quelqu’un qui a beaucoup travaillé sur un article ait des connaissances suffisantes sur son sujet pour apporter un éclaircissement. Mais en fait, non. Le(s) rédacteur(s) principal/principaux, on s’en fout. Les consensus passés, on peut marcher dessus sans discussion. Encore il y a quelques jours, une perle : un contributeur à qui plusieurs personnes signalent des erreurs récurrentes et lui demandent pourquoi il n’a pas demandé d’avis réplique : « Les tâches de maintenance sont déjà assez pénibles, si en plus il faut en parler à tous les projets concernés. » C’est vrai quoi ! On va pas aller demander leur avis à ceux qui bossent sur ces articles depuis des plombes, quelle utilité ?

De même, combien de temps a t-il fallu pour faire bloquer un compte reprenant pour pseudonyme le nom d’un camp de la mort ? Combien de temps pour faire bloquer AnnOnim qui avait, par chance, pour ennemis des gens mal vus sur les RA, ce qui lui a permis de vandaliser à plus soif malgré les S.O.S. répétés ? À chaque fois le même refrain. « Je ne t’aime pas, donc tu peux crever. » En revanche, la première requête demandant à faire bloquer SM ou Meo pour crime de lèse-on-ne-sait-pas-trop-quoi continue à susciter l’affluence. Je ne m’étendrai pas non plus sur ceux qui ont passé des plombes à se demander si se dire « poursuivi par le lobby juif » et accuser « les sioniste et leurs amants » était antisémite : Pierrot a déjà suffisamment parlé de cette navrante histoire qui ne fait pas honneur à Wikipédia.

Remarquez que ce charmant traitement n’use pas que les rédacteurs, loin de là. Les patrouilleurs, qui se mangent les vandalismes et insultes qui vont avec et permettent à Wikipédia de garder une tête décente face aux hordes de débiles tout droit venus des terres du 15-18, s’en mangent aussi pas mal dans la gueule ; avec pour résultat quelques ras-le-bol regrettables, mais justifiés. Dernier exemple en date, la déplorable sortie de Kyro avec son coup de la « dictature en DRP. » Je le pensais franchement au dessus de ça…

 

Revaloriser les apports constructifs à Wikipédia ?

Eh oui, après ce constat triste, on ne peut que se demander quelles solutions apporter. Soyons clairs : de nouveaux contributeurs arrivent sur Wikipédia, comme toujours. Saura-t-elle les garder ? L’éternel débat du « ne mordez pas les anciens » revient… Et encore une fois, on nous expliquera que « tout va très bien, madame la marquise. » Non, personne ne part, ou presque (à mettre à jour, d’ailleurs, Pierrot, si tu t’ennuies…), et de toute façon, nul n’est irremplaçable. Oui, mais. Wikipédia est fondée sur le fait que, quel que soit l’article, finira bien par arriver un contributeur capable de le développer. C’est l’argument qu’utilisent à tour de bras ceux qui créent à la pelle des ébauches sur tout et n’importe quoi. Maintenant, supposons vraiment qu’arrive sur Wikipédia un spécialiste des villes congolaises qui nous désébauche tous ces articles pour les transformer en un truc formidable. Wikipédia aura une chance énorme. S’il part, dégoutté, quelle est la probabilité qu’un nouveau spécialiste du sujet arrive ? Et si lui même part dépité, je ne vous raconte pas : les villes congolaises seront condamnées à avoir une sale tronche sur WP. Personne n’est indispensable, mais ce n’est pas une raison pour ne pas essayer de garder les anciens contributeurs ; au cas où…

Et certains s’en chargent très bien ! Les courageux admins qui gèrent les labels, notamment, font un travail formidable pour mettre en valeur les contributions de fond. Quand on ne trolle pas sur les votes, ce qui, bizarrement, n’est pas toujours le cas… Parfois, les guerres de clan s’invitent jusque là. Espérons que ce soit là anecdotique. Un autre événement, une vraie fête de la contribution de fond, tenait aussi ce rôle : le Wikiconcours. J’en parle au passé, car oui, on a tué le WCC. Expliquons les choses simplement. JPS68 n’aime pas Celette, et réciproquement. Les deux se retrouvent dans le jury du Wikiconcours. En temps normal, deux contributeurs censés auraient rangé les armes. Celette l’a, globalement, fait. Lorsqu’elle fait une bévue dans son rôle de juré, qui signale la faute ? JPS68, et s’ensuit un léger procès. Si la plupart supposent la bonne foi, Deuxtroy, ennemie notoire de Celette, rentre dans le lard. Allons y gaiement. Quelques jours plus tard, le même JPS68 trouve « incroyable » que Celette ose modifier un article en concours en… posant un {{refnec}}. Rien que ça.

Le même, dans un sursaut règlementaire, demande aux gens d’éviter de venir polluer la page du jury, dans un souci de « convenances ». L’hôpital se fout de la charité, mais soit ; considérons que c’est par une prise au sérieux un peu excessive de la fonction de juré… Quand ce n’est pas l’un, c’est l’autre : parce que Celette a le malheur de remplir sa présélection au moment ou Deuxtroy clôture le tout, la même Deuxtroy décide que les votes de son ennemie n’ont pas à être pris en compte et attaque sa manière de contribuer. Heureusement, le reste du jury ne suit pas… Puis, dans la série des provocations inutiles, JPS68 juge utile d’attirer l’attention sur deux RA mettant en scène Celette. Devinez qui donc s’y oppose à elle ? Réponse ici ! On notera au passage qu’il est formidable que ce comportement trollesque parvienne à me faire défendre une contributrice dont je ne partage à peu près aucune des positions sur WP, mais bon, on trouvera quand même le moyen d’accuser de clanisme. Tant qu’à faire également, quand Celette expose (fort maladroitement, mais soit) sa vision de l’expérience du WCC, qui lui tombe dessus rapidement ? JPS68 qui lui rappelle qu’elle a des résultats à rendre. Certes. Mais en 5 Wikiconcours, j’ai souvenir de beaucoup de jurés qui ont rendu leurs résultats à la bourre, voire pas du tout, et à qui on cherchait beaucoup, beaucoup moins de noises. Coïncidence ? Il suffit enfin de voir la dernière section de la page du jury, initiée par Deuxtroy et fort à propos mise en boîte par Jmex, pour voir à quelles bassesses la « chasse à la Celette » s’est exprimée sur ce Wikiconcours. On osera encore me dire qu’il ne s’est rien passé ?

Alors oui, pas mal d’articles en sont sortis grandis, le travail de quelques équipes a été mis en valeur, mais à quel prix ? La joie de contribuer est-elle sortie gagnante ?  Personnellement, c’est le premier WCC que je laisse tomber et je n’ai certainement pas envie de recommencer, mais poussons la réflexion plus loin. Le concours est censé récompenser l’amélioration d’articles, donc à la mettre en valeur. Lorsque JPS68 démonte totalement l’énorme travail de Jean-Jacques Georges sur l’article « communisme », le WCC remplit-il son office ? Ce qui était peut-être l’article à l’importance la plus élevée en concours représentait un défi énorme… Tant de morgue, simplement parce qu’on aime pas le contributeur, c’était de trop. Remarquez, ce n’est pas la première fois que ce genre de situation « humiliante » pour un contributeur vraisemblablement de bonne foi apparaît au cours d’un WCC, et on pourra relever un dénominateur commun. Chacun tirera les conclusions qu’il veut. Mais pour moi, en ce moi de mai 2012, le Wikiconcours a perdu tout ce qui en faisait pourtant un grand moment de la vie wikipédienne. Entre l’aspect de jeu, et l’aspect d’amélioration de l’encyclopédie, un choix a visiblement été fait ; mais pour des raisons pour le moins douteuses.

 

Conclusion

Malgré ce constat sur la situation pathétique des rédacteurs sur Wikipédia, du moins de mon point de vue et ma propre expérience, je ne l’ai pas définitivement quittée… sans quoi je ne perdrais pas mon temps ici. Comme disait l’autre, « I’m just sitting here watching the wheels« , mais ce que je vois n’est pas glorieux, et pas du genre à donner envie de revenir. Reste que quand la situation se sera améliorée pour ceux qui essaient en toute bonne foi de donner à WP, je reviendrai peut-être. En attendant, il est certain qu’il y a des activités plus gratifiantes au vu de l’ambiance ! Point d’inquiétude donc (ni de réjouissances) si je m’absente quelques temps de ces lignes ; je reste dans le coin. Et l’ami Pierrot semble avoir repris du poil de la bête ce qui devrait nous permettre à tous de continuer à nous mettre au courant des gros trollages velus. C’est déjà ça de pris ! Wikipédia, finalement, c’est comme la télé : on dit qu’on aimerait un programme de qualité, mais la merde, ça distrait !

 


32 commentaires

1 2
  1. Dr Brains dit :

    Non, ma conception c’est « ça va mal, mais si je m’en mêle se sera encore pire. ».

    Comme je l’ai déjà dit plus haut, je ne connais pas la solution à ce merdier. Malheureusement.

  2. Lgd dit :

    Dites, les gars : si vous avez des choses à me demander, j’ai avant tout une page de discussion sur fr.wp. C’est ça, la façon normale de faire les choses au lieu de troller.

  3. LittleTony87 dit :

    Mais on peut se demander pourquoi s’en mêler empirerait forcément les choses. Parce que ceux qui profitent de la situation pourraient mal le prendre et que ça engendrerait plus de conflits ? Peut-être. Mais ce n’est pas une raison pour les laisser continuer. Si Wikipédia fonctionne comme ça, traite ses rédacteurs comme ça, et que personne n’y fait rien, autant ne rien lui apporter au final…

  4. Gravatar dit :

    …Sardur, Remih, Floflo62, Coyote, moi-même et ainsi de suite nuisons à Wikipédia sur le simple fait que nos prises de position gênent…

    Il n’y a aucune prise de position de ta part ou de la part des trolls précités. Il n’y a que de la hargne et de la haine. Tu peux te cacher derrière cette excuse. On comprend. Mais il n’est reste pas moins qu’il ne s’agit là qu’un groupe de geeks qui n’ont réussi qu’à se valoriser sur wikipedia en se créant leur petite meute et qui ne réussiront jamais rien d’autre et nulle part ailleurs IRL.

    On en reparle dans 5 ans :D

    Bonne fin d’études. Enfin, si déjà tu franchis cette étape.

  5. Gravatar dit :

    …c’est comme la télé : on dit qu’on aimerait un programme de qualité, mais la merde, ça distrait !

    Miroir. Mon beau miroir… Dis moi qui est la plus belle.

  6. LittleTony87 dit :

    Tu sais, cher Gros Lourd, je trouve assez comique que tu m’accuses moi-même d’être haineux et hargneux, alors que c’est toi même qui m’insultes ici ; notamment en insinuant que je serais incapable de finir mes études. Paradoxal, non ? D’autant que moi même, je n’ai insulté personne ; et que j’ai même osé exposer des arguments. Bien sûr, pour ceux de ton genre, tout argument contraire à ta pensée n’existe pas, ce qui simplifie grandement les débats, de ton point de vue !

    Mais tu sais, si je n’avais que Wikipédia pour vivre, je serais bien triste. C’est fort heureusement faux, et je n’ai pas besoin de toi pour me l’apprendre. Remarque, quand on en arrive à l’argument Popo de type « tu n’as pas de vie, tu te rattrapes sur WP », c’est qu’on a plus grand chose à dire. Quant à mes études, si tu penses toucher un point sensible en m’attaquant là dessus, tu te trompes lourdement. Bac + 5 à 22 ans, je n’ai pas à me plaindre. Et fort heureusement, j’ai d’autres occupations que WP. Toi, par contre, pour en arriver à insulter anonymement des gens sur des blogs peu lus, tu dois vraiment avoir une vie sociale inexistante !

    Oui, je sais, j’ai été un peu mordant dans ce comm’. Mais bon, il faut bien que je te donne raison ; et puis au pire, je me cache peut-être derrière des excuses, mais pas derrière un proxy… qui ne trompe personne.

  7. Coyote du 86 dit :

    @Gravatar: C’est beau ce que tu as écrit cher anonyme qui n’assume pas son pseudo.

    Tu sais, ce que les autres pensent de moi, je m’en contrefiche à un point inimaginable, encore plus quand ça provient de personnes qui ne me connaissent pas IRL et encore encore plus quand la personne qui me fait cette remarque n’a pas les c…….. pour signer ses propos de son propre pseudo Wikipédien.

    Donc je vais te répondre comme dans un cour de récréation de maternelle: « C’est celui qui dit qui est » pour me mettre au niveau de tes remarques.

    Amicalement.

  8. JJG dit :

    C’est gentil de parler de mon travail sur l’article « communisme » mais j’estime n’avoir subi aucune « humiliation », tout simplement parce que je me suis toujours un peu foutu du wikiconcours et qu’avoir l’estime de gens comme JPS68 et Deuxtroy ne rentre pas en ligne de compte de mes préoccupations. Je ne pense pas non plus que JPS68 ait les capacités nécessaires pour « démonter » mon travail en quoi que ce soit ; les aurait-il (et on en est loin) que son opinion continuerait à m’être assez indifférente. La seule personne dont la dignité ait à souffrir de ses agissements, c’est lui.

    J’avoue tout : le wikiconcours m’a uniquement intéressé sur le plan utilitaire, parce que ça m’opposait à me poser une deadline et que sinon j’aurais laissé traîner le truc. Quand j’ai vu le niveau de CERTAINS membres du jury et la joyeuse ambiance qui y régnait, j’ai définitivement perdu toute espèce d’intérêt pour ce machin grotesque, qui m’a uniquement servi comme prétexte pour tenir à distance les trolls (qui ont d’ailleurs été assez peu nombreux à venir m’importuner… comme quoi quand on fait un travail vraiment sérieux et sourcé, les emmerdeurs ont tendance à s’écraser). La seule chose qui doit nous intéresser, ce sont les articles, je ne sors pas de là : les interactions entre contributeurs sont quelque chose de secondaire. Quand elles sont agréables, c’est bien, quand elles dégénèrent, il faut s’en désintéresser. Sinon, dans l’absolu, j’ai tendance à être un peu plus satisfait de l’article « socialisme ». :)

    Bref, tout ça pour dire que même si j’approuve à peu près tout ce qui est écrit dans ce billet, je pense quand même qu’il ne faut pas s’attarder sur la connerie humaine, ça finit par aigrir le caractère.

  9. JJG dit :

    Coquille : au lieu de « ça m’opposait à me poser une deadline », lire « ça m’obligeait à me poser une deadline ». Nos lecteurs auront évidemment rectifié d’eux-mêmes. :)

  10. LittleTony87 dit :

    Note : le commentaire de Lgd (27 juin) s’était noyé dans l’antispam entre deux pubs pour mutuelles ; je viens de le trouver et le remets donc en place. Désolé du désagrément.

  11. Spartan 117 dit :

    Contributeur depuis 2006, j’apporte mon témoignage notamment face au découragement que l’on peut ressentir. Personnellement, malgré ma relative ancienneté (marquée par des périodes d’inactivité pouvant durer des mois), je n’ai jamais été impliqué dans un quelconque conflit. Cela tient probablement à mon domaine de compétence (l’Empire byzantin) bien qu’il m’arrive de flâner sur d’autres pages (tennis, forces armées etc.). Je pense que Wikipédia, il faut y contribuer et ne faire qu’y contribuer. Ma page de discussion est ainsi peu remplie, toujours pas d’archives alors que des messages datent de l’été 2006, très peu de contributions en-dehors des articles (pas de participation aux différents votes, pas de participations sur le bistro sauf pour demander d’éventuels avis) et des relations avec les wikipédiens limitées aux seuls « grécophiles ». C’est assez drastique mais c’est par choix que j’agis ainsi. Je vois Wikipédia comme un moyen de contribuer pour le bien de tous mais aussi pour mon propre bien, parce que ça me permet de progresser intellectuellement. Je n’ai jamais ressenti le besoin de m’investir dans la vie de l’encyclopédie en-dehors de contributions à des articles. Selon moi, c’est du suicide car je vais forcément en venir par m’opposer à d’autres contributeurs, à faire face à ces jeux d’alliance qui m’ont toujours été inconnus, à ce découragement. Il ne faut jamais oublier que Wikipédia est tout sauf une utopie, c’est un lieu où règnent des êtres humains avec leurs avantages et leurs défauts. En outre, on agit bénévolement donc à la moindre anicroche, on va être tenté de tout lâcher. Je sais que ma participation en solitaire ne peut être adoptée par tout le monde, il faut des administrateurs, des personnes qui s’occupent des problèmes, il faut des conversations, des débats pour faire avancer l’encyclopédie mais de mon point de vue, ma position me permet de tout gérer. Quand j’arrête, c’est parce que j’ai plus le temps et plus envie (mais jamais parce que j’ai été découragé par l’attitude de certains) et je reprends quand j’ai de nouveau envie. Je me considère comme une sorte d’électron libre qui n’entretient de copinage avec personne (le copinage, c’est IRL) pour éviter toute subjectivité, notamment dans les votes BA/ADQ ou dans les conflits d’éditions. Pendant longtemps, j’ignorais tout bonnement l’existence du bistro ou des différents ateliers parce que je n’ai jamais cherché à me plonger dans les tréfonds de Wikipédia.

  12. Totoro dit :

    Wikipédia, faut savoir arrêter avant de devenir totalement con. Ceux qui y sont depuis quelques années ont atteint leur niveau optimal d’incompétence, et quelques-uns se sont révélés tout simplement être des cons de chez con… Donc faut savoir dire non, retrouver le respect de soi et alors tu te rends compte que ce site est quand même l’objet de la risée générale, mais ça un wikipédien ne peut pas l’entendre. C’est quand tu reprends tes esprits que tu comprends que c’était grotesque.

1 2

Répondre

tuxouf |
spitik56 |
solidaire maintenant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MJJ et DIANA ROSS
| pokerenreseau
| alice et june paradise :