Lamentations devant la vitesse (Billet de Pierrot le Chroniqueur)

Comme les curieux ont pu le voir sur Twitter, où je m’exprime parfois, j’ai constaté m’être fait griller la priorité dans le « commentaire désabusé sur Wikimania 2012 » par LittleTony87. Non seulement grillé en terme chronologique, mais aussi sur le fond des choses. Alors je profite de sa gentillesse pour laisser un billet-commentaire chez lui.

Le fait est que chaque tenue de Wikimania donne, à peu de choses près, les mêmes conclusions et entraîne les mêmes commentaires. On peut donc en tirer immédiatement un constat : Wikimedia Foundation n’est pas capable de tenir les objectifs qu’elle annonce (simplification + croissance de la réserve de contributeurs + croissance de la taille de Wikipédia (parce que les autres projets n’ont pas l’air de compter trop, hormis Commons), ou du moins pas complètement. C’est à la fois inquiétant et rassurant. Inquiétant, parce que la réactivité n’est pas là et qu’il n’est jamais bon de faire traîner des choses que l’on peut améliorer (le web va vite, même chez les bénévoles, la communauté wikimédienne est vaste et le personnel de la fondation commence à être important). Rassurant, parce que dans le fond, il n’est vraiment pas sûr que le constat soit exact, et surtout que les déductions qui en sont tirées soient justes, et qu’il est parfois judicieux de se hâter lentement. J’en ai assez parlé dans mon blog, LittleTony87 ici-même et d’autres, et pour ma part, j’ai l’impression de me trouver dans la peau d’une Cassandre 2.0 sur certains points.

Il est une point commun que LittleTony87 n’a pas écrit ici, mais qui semble constant dans la vision de Wikipédia qui nous est proposée (voire imposée) : l’inflation. Inflation qui se nourrit d’elle-même, puisque l’amélioration de l’interface (qui n’est vraiment pas un modèle de complexité) doit permette une venue massive de nouveaux contributeurs devant entraîner une augmentation rapide du nombre de fiches. Ces dernières, puisqu’on désire présenter un visage un minimum sérieux, doivent être améliorables par tous, donc il faut améliorer l’interface… Et on entre dans un cercle qu’on pense vertueux. Seulement voilà, ça ressemble beaucoup à un soufflé au fromage. Et quand un soufflé retombe, le plat est raté. De nombreuses personnes, dont je fais partie, prônent au contraire une amélioration constante des contenus (et non pas du nombre), qui nécessite non pas une pléthore de contributeurs, mais des contributeurs capables de produire un travail complexe, celui de construire un véritable article digne d’une encyclopédie (si l’on parle de Wikipédia, bien entendu). Cela nécessite un travail de fond, basé parfois sur des documents non accessibles par voie du net, avec une construction d’un texte articulé correctement (tout ça sans parler de la neutralité si chère à Wikipédia) : celui d’un rédacteur, qui est tout à fait différent de celui d’utiliser la fonction publipostage d’Excel (fort pratique dans d’autres cadres, je le reconnais). Voilà, le mot est lâché. Poursuivons : le rédacteur est la pierre angulaire de Wikipédia, comme le photographe est quasiment indispensable à Commons (oui, parce que Commons, ce n’est pas que des photos, et incidemment, le problème de l’inflation se pose sérieusement aussi là-bas). Cependant, le mot rédacteur n’est pas, à l’heure actuelle, synonyme avec le mot contributeur : je serais curieux, puisqu’on en parle, de connaître la proportion entre le nombre de rédacteurs et celui de contributeurs…

Imaginons une petite expérience.
Imaginons que pour une durée de temps réduite (une semaine, un mois), il existe un certain nombre de restrictions sur Wikipédia :

  • plus de création de pages, ni de suppression (pas de jaloux).
  • plus d’accès aux pages méta.
  • plus de possibilité d’éditions automatisées ou semi-automatisées.

Cela fait trois conditions simples. Si l’on rajoute une application rigoureuse (et non pas à la provenance ou au statut) de la vérifiabilité et du sourçage, il devient alors virtuellement difficile pour le contributeur qui ne vient là que par désœuvrement de faire autre chose que ce pour quoi il est censé s’être inscrit. Est-ce que l’on atteindra facilement quatre millions de pages ? Sûrement pas. Par contre, un questionnement salutaire sur l’existence de dizaine de milliers d’autres pourrait se poser de manière dépassionnée (ou du moins, plus dépassionnée, le rédacteur revenant au centre de Wikipédia).
Au reste, j’imagine déjà les contre-arguments, qui se termineraient par la conclusion implacable : « tu veux tuer Wikipédia ! ». Je vais d’ores et déjà y répondre (en plus des réponses de bon sens faites par différents contributeurs et blogueurs wikipédiens) : non, Wikimania n’est pas la représentation de la diversité des Wikipédiens. Non, la parole de Jimmy Wales ne vaut pas ordre divin. Non, les chapitres locaux ne sont pas l’expression de la communauté des wikipédiens ou wikimédiens au niveau local. Non, je suis moins démagogique dans mes constats et propositions que le choix qui est fait d’une construction quasiment pyramidale d’une encyclopédie. Non, je ne pense pas, et c’est facilement vérifiable, que toute information se confonde avec de la connaissance, et que toutes les connaissances sont d’importances équivalentes : donc non, tous les contributeurs ne se valent pas, ni les contributions.
C’est en considérant ces aspects que je suis arrivé à proposer ici cette petite expérience. Qui pourrait être tentée, ce qui serait plus raisonnable (et sans doute plus profitable) qu’un blocage pour défendre un argument politique quelconque.

Je reprendrais presque la conclusion de LittleTony87 : « En l’état, il semble que les « penseurs Wikimédiens » considèrent l’hémorragie comme inéluctable, et préfèrent chercher du sang neuf plutôt que de panser la blessure ». Sauf que le réservoir de sang neuf n’est pas inépuisable (pour plein de raisons)… Ce qui a été oublié, semble-t-il.

 


13 commentaires

  1. Merci pour ce premier billet d’invité ici, l’occasion pour moi de créer une nouvelle catégorie, « l’invité du jour », destinée à me permettre de continuer à publier des billets régulièrement sans rien faire. Tous volontaires bienvenus !

    Ton constat est intéressant et l’expérience que tu proposes pourrait, ma foi, être intéressante. Le constat constant d’une partie de mes commentateurs est que « si ça t’énerve, t’as qu’à ne pas aller sur l’espace meta ». Eh bien si on peut contribuer sans le meta, supprimons le, du moins provisoirement ! M’est avis, pourtant, que beaucoup s’opposeront à l’idée… :D

  2. Woozz dit :

    Mais qu’est ce que vous avez tous à avoir des bonnes idées ? :D

    C’est une expérience qui serait des plus intéressantes… Mais qui ne sera jamais accepté, c’est évident. Nous pouvons toujours tenter, mais c’est peine perdu à mon avis (ce qui ne signifie pas qu’il ne faut pas essayer). Qui est prêt à lancer un sondage sur le sujet ?

  3. LittleTony87 dit :

    Et à se faire traiter de troll pour malpensence par la même occasion ? :D

  4. Meodudlye dit :

    C’est Wikitravel qui va sauver tout le monde. Une fois que tout le monde aura été enthousiasmé par ce guide du Routard contributif, et que donc, il y aura des millions de contributeurs ce projet, et que ces millions de contributeurs tous neufs utiliseront aisément, dès la première seconde la nouvelle interface génialement révolutionnaire, ils feront des liens vers WP. Et ils verront que l’hotel dans lequel ils ont dormi, qui était génial parce que recommandé par les gentils wikitravelleurs, n’a pas sa page sur WP. Ils iront donc la créer illico presto.
    Ainsi, il y aura tout plein d’articles nouveaux sur WP (ce qui permettra de niquer cette saleté de barrière des 10 millions), plein de nouveaux contributeurs géniaux qui foutront dehors tous ces vieux ronchons de WP qui s’encroutent, et on aura une nouvelle interface super géniale qui permet de mettre à jour depuis son téléphone d’un seul clic.
    Quel plan machiavélique de Jimbo, cette idée de wikitravel, quand même!

  5. LittleTony87 dit :

    C’est une façon de voir les choses. Ou ce sera un nouveau projet qui ne décollera pas puisque, visiblement, un certain nombre des projets de Wikimedia n’intéressent pas grand monde (Wikibooks, Wikiversité…) :D

  6. Pierrot le Chroniqueur dit :

    Merci encore de ton accueil.

    J’aimerais, sincèrement, voir cette petite expérience en place. Après tout, NHP ne s’applique pas que pour certains au détriment des autres. ;)

  7. SammyDay dit :

    Si, le réservoir de sang neuf est indubitablement inépuisable. A moins de penser que l’espèce humaine a une population qui diminue d’années en années.

  8. LittleTony87 dit :

    Ça, c’est en partant du principe que tout le monde aura envie de modifier Wikipédia ; où que la proportion de personnes tentées par l’idée restera la même. Sauf que plus la qualité globale de WP va se dégrader (et elle se dégrade), plus l’ambiance y sera pourrie, plus de vieux contributeurs partiront, moins les nouveaux tiendront. La durée moyenne du contributeur inscrit, je la vois plus proche des 100 contributions que du profil type Polmars. La vraie réalité, c’est que les contributeurs destinés à vraiment s’impliquer dans WP pour son but initial, rédiger une encyclopédie de qualité, sont en nombre très réduit, et qu’on hésite pas à les « maltraiter » en vertu du principe « nul n’est irremplaçable ». Et ça, ça n’a pas l’air de vouloir changer.

    Il faut dire que pour ça, il faudrait que tous les gros contributeurs de WP veuillent la même chose. Autant dire qu’on est mal barrés.

  9. Pierrot le Chroniqueur dit :

    « Si, le réservoir de sang neuf est indubitablement inépuisable. A moins de penser que l’espèce humaine a une population qui diminue d’années en années. »
    A moins que tu supposes qu’elle est vouée à croître, encore et encore, et que son niveau d’accès technologique est voué également à croître. Déjà.
    Mais je souscris aux arguments de LittleTony87, évidemment. Combien de rédacteurs (à distinguer des contributeurs) ? Quel est le niveau de compétences nécessaire pour rédiger un article (un vrai) ? Est-ce que la population de contributeurs potentiels (j’ai bien dit potentiels) est dotée des qualités nécessaires pour être une population de rédacteurs ? Autant de questions cruciales.
    J’en rajoute une autre, pour rire un peu : est-ce qu’on peut compter un contributeur n’apportant rien à l’encyclopédie comme du sang neuf ? Autrement dit, est-ce qu’une personne n’enrichissant pas le corpus encyclopédique en respectant vraiment les règles de celle-ci est un apport, ou un retrait ?
    Cela paraît sévère, comme approche, mais la perte de temps et de motivation engendrés comme cela ne se compensent pas. Et le problème de fond de Wikipédia n’est pas encore une fois d’attirer du monde, mais d’attirer des rédacteurs.

  10. SammyDay dit :

    C’est effectivement sévère, surtout qu’on a aucune idée pour savoir comment mesurer la qualité de WP (et donc sa dégradation), le temps moyen de contribution d’un rédacteur, etc. Bref, que ce soit pour se dire que WP va bien, mieux, ou plus mal, on a aucune évaluation possible. On ne sait pas si plus de contributeurs amélioreraient l’encyclopédie (débat sur la nouvelle interface) ?

    Donc on peut à peu près dire tout et n’importe quoi.

  11. LittleTony87 dit :

    On peut tout de même faire une évaluation globale, certes, au pifomètre, mais qui peut ou non persuader le lecteur sérieux de devenir contributeur. Car, ne nous le cachons pas, les meilleurs contributeurs potentiels sont aussi très souvent les plus exigeants. Vous ne ferez jamais bosser des gens parmi les plus renommés dans leur domaine si le site a mauvaise presse. Or, on peut continuer à se le cacher, mais Wikipédia reste une curiosité du Web, une encyclopédie où on va surtout pour regarder quand est mort Louis XIV, qui sont les acteurs de la brigade de De Funès dans le Gendarme à Saint Trop, le nom du septième nain de Blanche Neige…

    Pour les gros articles de fond, il y en a. Mais c’est une petite couche assez peu visible au final. Et plus on l’enterre sous la course au chiffre… moins elle sera visible. Ce qui n’attirera pas de contributeurs parmi les plus compétents, et c’est la spirale infernale. En cela, l’idée de Pierrot qui permettrait de juger les contributeurs sur leurs pures capacités à rédiger une encyclopédie, et rien d’autre, permettrait, disons, de relativiser notre vision du contributeur de qualité. Et ça désoeuvrerait les piliers de bistro à plein temps…

  12. Billeversée dit :

    Mais en quoi la nouvelle interface serait contradictoire avec ça ? Toi et Pierrot semblez suggérer que le wikicode joue aussi le rôle de « test de motivation » ou de « filtre » (avouant au passage que ce n’est pas si facile en fait :P ), pourquoi pas, mais vous voyez bien vous-mêmes que vous ne testez pas les bonnes choses : un geek passe le test comme un « poulpe » dans l’eau, alors qu’un historien aura infiniment plus de mal. Si vous voulez filtrer, filtrer au moins sur l’essentiel, i.e. les capacités de rédaction (j’ai vu aucune proposition sérieuse sur ce sujet). En fait, l’interface et la syntaxe actuelle sont faciles à maîtriser pour seulement trois types d’utilisateurs : les geeks (les hommes de 20-30 ans fans de Star Wars, pardon :P ), les djeuns (parce que c’est en fait exactement le même principe que les forums et les skyblogs… l’horreur absolue quoi…), et les utilisateurs de Latex. Hormis ça, je ne connais personne qui trouve simple ou intuitif de contribuer sur l’encyclopédie (c’est toujours génial d’entendre des Wikipédiens avec 10000 édits au compteur nous dire que le wikicode c’est facile, 15 minutes et hop, du et du {{harvsp}} ! Magique ! Je croise des dizaines de contre-exemples à vos affirmations tous les ans.)

    En tout cas, il y a un constat de la Wikimédia que vous ne pourrez pas contester, c’est que Wikipédia est « majoritairement » peuplée de jeunes hommes diplômés en sciences. L’idée n’a jamais été d’attirer plus de geeks au bistro, mais des rédacteurs susceptibles d’apporter un contenu de qualité (de la connaissance sourcée) sur des sujets habituellement peu ou mal traités (donc laissés à l’état de fiches justement). D’autre part, excusez si un étudiant en lettres bien documenté ou un senior passionné d’histoire veut créer un petit article (pas un joueur de foot de D3 aux Galapagos, on les a déjà tous faits), pendant que nos merveilleux anciens se disputent sur meta ou IRC. Quant à un éventuel afflux de vandalisme… je n’y crois pas une seconde, la syntaxe n’ayant jamais été le problème des vandales ou des spammeurs.

    En fait, on peut très bien favoriser l’accueil de nouveaux rédacteurs tout en essayant de conserver les anciens et d’améliorer la qualité, je ne vois pas en quoi ce serait incohérent. Wikimédia (dont le rôle est seulement technique) peut facilement agir sur la facilité de rédaction par des outils techniques justement, mais elle n’a pas le pouvoir d’imposer quoi que ce soit aux communautés existantes. En gros, c’est nous et bien nous qui avons écrit des milliers de fiches de foot, et la fondation n’y peut strictement rien. Et à ce sujet, je me dis qu’une communauté plus large et moins « jeunes geeks » ne peut être que bénéfique à un certain rééquilibrage du contenu et des pratiques.

  13. LittleTony87 dit :

    Encore un commentaire perdu dans les spams ; désolé du délai ! Moins de jeunes geeks pourrait aider. Pourrait, dans le sens où les problèmes seront différents ; on assistera à l’arrivée de personnes parfois péremptoires qui refuseront de contribuer avec d’autres (ne nous leurrons pas, c’est déjà le cas de certains spécialistes pourtant compétents), et ceux qui s’impliqueront vraiment finiront par pousser la porte du méta et repartir dégoutés.

    Filtrer les rédacteurs : c’est justement ce que propose Pierrot : couper l’accès au meta quelques jours, interdire les bots… Les contributeurs seraient jugés sur leur seule capacité de travail à l’encyclopédie elle-même. On verrait alors apparaître quelques tirs au flanc qui n’ont pas touché aux articles depuis des plombes (dont moi d’ailleurs :D ). Mais si ce genre d’expérience était tentée, on peut être certain que je serais le premier à revenir aux articles, ne serait-ce que pour avoir la légitimité de rigoler en voyant ceux qui… font rien pour WP depuis longtemps à part abuser de leur position.

Répondre

tuxouf |
spitik56 |
solidaire maintenant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MJJ et DIANA ROSS
| pokerenreseau
| alice et june paradise :