Alithia et les spams

Qu’il est bon de faire un billet tout con, court et facile, et Alithia m’en donne une occasion particulièrement sympathique. Sur un billet dont on ne voit pas trop le rapport avec Wikipédia, intitulé « Daniel Sibony sur DSK », la grande opposante à l’encyclopédie s’est faite spammer.

Si prompte à la censure quand il s’agit de couper les interventions de Wikipédiens qui lui opposent une argumentation construite (voir les nombreux billets sur ce sujet, sur ce blog et d’autres), elle a vraisemblablement plus de difficultés à traquer les spams, comme le montre ce premier commentaire :

« *1. A rich mummy, usually green or bald.

*2. To overbreak toes, i.e. to put a cat into a fish or into a dog.

*3. To stab an elephant with a nostril. »

Le tout est signé « mixing sailor » et accompagné d’un lien vers une page vandalisée d’un wiki… Le commentaire n’est bizarrement pas censuré, et Alithia lui répond en l’accusant de « plaisanterie wikipédienne ». Le rapport avec Wikipédia ? Le lien donné est un Wiki que le « mixing sailor » en question a vandalisé. Il a d’ailleurs tenté de vandaliser le Wiktionnaire, et été banni. Mais Alithia n’est pas à cela près.

Utiliser les spams comme outil de dénigrement, en voila une belle idée, qui montre que la dame tombe à court d’idées : les articles relatifs à Wikipédia se font rares sur son blog et le hors sujet (« affaire DSK, ce que WP ne dit pas » ; « Syrie, ce dont WP ne parlera surement pas) pullule. Dommage, j’aimais bien sa mauvaise foi. Déjà que Luca a arrêté ses délires quotidiens sur Wikubuster

 

Articles récents

Un autre blog pour un autre sujet

Depuis longtemps déjà, et je ne m’en plains pas, ce blog a dérivé de son but originel, qui était de ne pas en avoir, pour évoquer de façon plus ou moins régulière ma vie de Wikipédien. Bien sûr, je n’ai pas la régularité de Pierrot ou le comique involontaire de Wikibuster, mais j’aime bien poster quand l’inspiration se décide à sortir de son trou et je continuerai à sévir ici.

Cependant, un autre projet me tenait à coeur depuis quelques temps, en rapport avec mes activités « maritimes ». Par mes errances sur la toile, je rencontre par écrans interposés ou dans le meilleurs des cas en live un certain nombre de Titanicophiles, dont plusieurs m’ont déjà demandé quels étaient les meilleurs livres disponibles sur le sujet.

Afin de leur répondre, j’ai créé il y a deux semaines Biblio-Titanic, un blog dont le but est de critiquer constructivement les publications sur le sujet (papier, web, vidéo et parfois même vidéoludiques), et de les classer pour permettre à chacun de faire un choix dans la masse publiée, qui ne devrait pas tarder à augmenter avec l’approche à grands pas du centenaire. Les amateurs du navire qui passeraient ici pourront donc y trouver leur bonheur, je l’espère. Quant aux autres, ils pourront toujours se demander ce qu’ils font là.


EP c’est tout !

Le débat survient sur le bistro du 31 mai dernier.  Un utilisateur se demande en effet si un EP (disque « extended play », ici de quatre chansons) sorti en février est notable et acceptable sur Wikipédia. Il se trouve que je connais bien le sujet : j’ai passé le mois dernier à créer méthodiquement la douzaine d’EP produits par les Beatles. Je donne donc mon avis : au vu du contenu actuel, limité à la date de sortie et la tracklist, cumulé à la jeunesse du groupe, il me semble impossible de faire un article encyclopédique sur le sujet.

Prenons justement les Beatles : la moindre de leurs chansons (même celles non publiées du temps du groupe !) a été traitée dans plusieurs livres, analysée, décrite, commentée… Chacun de leur disque est critiqué et voit son histoire racontée dans de nombreux livres et sites web. Normal pour un des plus gros vendeurs de disques de l’histoire. Ainsi, un EP comme Extracts from the Album A Hard Day’s Night, pourtant un (relatif) échec commercial peut donner lieu a un article avec refs en nombre, contextualisé et sans TI (là, c’est la partie où e m’envoie des fleurs).

Peut-on faire autant avec un groupe qui n’a pas six ans ? Peut-on envisager les choses avec le même recul ? Peut-on aller plus loin que cette simple traklist ? La réponse semble être non. Et en l’état, donc, Wikipédia se contente de faire de la pub pour un EP qui n’est pas plus notable qu’un autre. J’expose donc mon point de vue. Intervention de créateurs à la pelle, habitués de la pose d’ébauche sur tous sujets sans souci de leur qualité, qui m’expliquent que je suis le méchant élitiste de l’histoire, ôtant la dimension populaire de Wikipédia, puisque pour pousser les gens à contribuer, il faut qu’ils s’amusent, et tant pis si pour cela, ils créent des trucs qui ne sot pas admissibles.

Débat intéressant, doublement. Première question soulevée : doit on s’arranger pour attirer n’importe qui sur Wikipédia, au détriment de la qualité ? Je réponds que non, car Wikipédia n’est pas un jeu en ligne ou une expérience sociale : c’est une encyclopédie. Et rédiger requiert un minimum de connaissance (ne serait-ce qu’orthographique), sans parler d’une méthode de recherche. Donc non, tout le monde ne peut pas contribuer à Wikipédia.

Deuxième question :  le créateur d’une ébauche doit-il s’assurer que son admissibilité est prouvée ? Que cela passe par le biais d’interwikis, de liens, ou d’un minimum de rédaction, par exemple. Ou doit on se contenter d’aller toujours plus vite au million en créant à la va vite des articles promotionnels bourrés d’erreurs ? Je penche pour la première version, ne serait-ce que parce que cela éviterait beaucoup d’autopromo. La preuve ? Depuis la pose du bandeau d’admissibilité, la seule action pour prouver celle-ci a été… d’enlever le bandeau sans argumenter. Et depuis, rien. Combien de pages totalement publicitaires et sans intérêt hantent ainsi Wikipédia ? Question qui m’effraie d’avance.

Et sinon d’autres prennent bien la chose et continuent à créer des ébauches sans sources et parfois à la limite de la caricature en les accompagnant de la mention « pub » en résumé de modif… Chacun son truc. C’est aussi ça le principe de Wikipédia : autant de conceptions de ce qu’est une encyclopédie que de contributeurs !


Circulez, y’a rien à voir !

C’est un peu l’impression qu’on a dès qu’il s’agit de traiter de l’actualité sur Wikipédia, en particulier politique. Tout ça à cause d’une petite phrase, vraisemblablement trop petite. « Wikipédia est une encyclopédie qui incorpore des éléments d’encyclopédie généraliste, d’encyclopédie spécialisée et d’almanach. » Tel est le premier des cinq piliers de WP… Et comme tout texte de base d’une religion (puisque d’aucuns nous qualifient de secte), il est sujet à de nombreuses interprétations.

On le voit facilement pour ce pauvre DSK qui a fait couler bien plus d’encre pour son passage au Sofitel que pour celui au FMI ! Le directeur du FMI menotté devant les caméras et accusé d’agression sexuelle, est-ce encyclopédique ? Oui, répondent les premiers dès le départ : qu’on le veuille ou non, cela aura une incidence sur la carrière et sur l’instant. Non répondent les autres : les polémiques, l’actu, c’est sale, ça n’a pas sa place ici. S’affrontent alors (pour simplifier à l’extrême) deux conceptions de l’encyclopédie. Avec l’arrivée du gars qu’on a jamais vu mais qui se bat bec et ongles pour maintenir l’info, et au contraire des habitués des lieux qui ressortent la même argumentation sans appel et font comme si les avis des autres ne valaient rien. La palme dans ce domaine revient peut-être à Celette qui explique gentiment que ses opposants n’ont pas d’arguments… ou n’ont pas compris à ce qu’était Wikipédia et feraient mieux de partir. Qu’ils sont bons, ceux qui interprètent les textes mieux que quiconque et lancent des anathèmes ! Chose intéressante, son manque de calme dans la discussion lui avait été reproché il y a quelques semaines…

Résultat, assez déprimant : plus de 600 000 octets sur la page de DSK contre un peu plus de 50000 le 15 mai. Et l’article ? Il avance assez peu, dans la mesure où s’affrontent encore ceux qui veulent une Wikipédia évoluant avec le temps et les sources, et ceux qui pensent encore qu’il est possible d’avoir le même recul sur une personne vivante et sur un personnage médiéval.

Pour ma part, j’avais posé mon campement plus loin, sur la page de Bernard Debré, pour voir combien de temps tiendrait l’info sur ses déclarations assez nauséabondes avant que Cheep, le « nettoyeur silencieux » ne l’enlève. L’historique actuel m’a donné raison. Les effacements silencieux ont repris. Si je n’ai rien contre une discussion de fond avec des gens au point de vue opposé, comme SM et Kirtap, cet effacement silencieux de la part de quelqu’un qui se permet de désigner l’anecdotique sans en discuter, et qui écume les pages du parti dont il se réclame pour effacer ce qui dérange sans jamais être rappelé à l’ordre sur sa neutralité me gêne.

Cependant, le conflit sur ces pages semble éternel et insolvable tant la recherche du consensus est déjà dure avec ceux qui discutent (alors je ne parle même pas de ceux qui se taisent). Mon conseil aux lecteurs comme aux auteurs de Wikipédia serait donc de fuir les articles de politique/actualité comme la peste : on n’en fera jamais rien de décent comme cela. Et si quelqu’un réussit un jour à mettre tout le monde d’accord, je me rase la tête… et lui conseille d’aller négocier la paix entre Israël et la Palestine !


La malédiction du point de vue interne, ou comment parler de fiction sur Wikipédia devient un calvaire

Un long titre pour un phénomène particulièrement pénible, véritable pandémie qui touche les articles de Wikipédia par milliers : la point de vue internite aigüe. Par bonheur, la maladie ne se répand que peu hors de la population à risque. Un article dont vous êtes proche est-il menacé ? Comment ce prémunir ? Quels sont les symptômes ? S’agit-il d’un mal incurable ? Quelle tête ont les virus ? Nous allons de ce pas démêler tout cela. Et je vous spoile dès maintenant, les coupables sont souvent des kikoolols.

 Symptômes et cibles

Comme beaucoup de choses, le point de vue interne n’est pas nocif par nature. Son abus, si. De quoi s’agit-il précisément ? Il s’agit, dans un article sur une fiction, de la partie concernant l’univers/l’histoire/le personnage. Trop de fiction tue la fiction, et si un résumé st nécessaire dans un article sur un film, c’est loin d’en être la pièce centrale. Ecrire un article sur un sujet de fiction sans prêter attention à ce qui l’entoure, son contexte, sa postérité, c’est écrire un site de fan, pas Wikipédia.

On le comprend donc vite, tous les projets tournant autour du cinéma, de littérature, du jeu vidéo sont touchés. Le pire ? Les portails spécialisés sur un univers particulier : Pokémon, Star Wars, Seigneur des Anneaux : tous appellent ce genre de forfait de leurs voeux ; car après tout, pourquoi ne pas créer un article sur le Stormtrooper qui se fait tuer en deuxième dans Star Wars V 27e minute 33e seconde ? Bon, côté histoire externe, on aura du mal à parler de lui…

Agissons !

Comment se prémunir ? En traquant impitoyablement quiconque crée un article sur « le frère jumeau de Bart Simpson dans l’épisode X saison Y » : non, il n’est pas notable. S’il résiste, il suffit de lui parler de cette page, et de le mettre au défi de faire un Bon Article de sa création… Il risque de déchanter. Pour préserver la qualité générale de Wikipédia, il me semblerait même souhaitable de réfléchir très vite à un nettoyage, mais méthodique et réfléchi, car tout n’est pas à jeter, loin de là.

Potentiel de ces articles ?

Oui, la plupart sont voués à rester à l’état de « biographie du petit fils de Luke Skywalker », sans regard extérieur, sans rien, et relèvent du meurtre de Wikipédia. Mais il est aussi possible de faire du très bon. Homer Simpson et sa famille ont de très bons articles, qui analysent non seulement le personnage, mais ses inspirations, son origine, son développement et son impact culturel. Même le Mini-Marché de Springfield a un article « extériorisé » ! Quand les sources existent, on peut faire du grandiose. La question est de les trouver. De même, un travail remarquable est réalisé sur les personnages et l’oeuvre de Tolkien. Pour agir, il faudrait donc demander à l’auteur/au projet de prouver son potentiel en un temps donné ou passer à la trappe, quitte à recréer quand source il y aura. Et surtout informer les auteurs récidivistes que WP n’est pas là pour ça.

Même les Pokémons ont du potentiel, si on regarde Missing No ou Mew.

 Et pour les plus gros ?

Si le sort d’un article sur un obscur Pokémon de 10e génération/personnage d’un livre Star Wars dérivé d’un livre dérivé d’un jeu dérivé du film est vite réglé par le sang ou la plume, ce n’est pas le cas des gros articles, tels que Star Wars ou encore GTA San Andreas. Il faut ici patience et rigueur pour arriver à faire assimiler le concept de point de vue externe aux participants, et surtout d’imposer sources et infos de qualité. Qu’on ne me dise pas que, sur des sujets si vastes et médiatisés, il n’y a rien de plus à dire que raconter leur histoire !

 

Travailler sur de tels articles est faisable, mais épuisant car il faut sans cesse faire face à de nouveaux candidats à l’incompréhension (moi même, j’en fus un à mes début). Malheureusement, ce n’est que par une décision plus générale de la communauté que le problème pourra être réglé.


Articles plus anciens

Alithia et les spams

Un autre blog pour un autre sujet

EP c’est tout !

Circulez, y’a rien à voir !

La malédiction du point de vue interne, ou comment parler de fiction sur Wikipédia devient un calvaire

tuxouf |
spitik56 |
solidaire maintenant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MJJ et DIANA ROSS
| pokerenreseau
| alice et june paradise :